• QUAI DES SAVOIRS

    Balade, l’art dans la rue, un passé bien présent

    Samedi 27 et dimanche 28 mai 2017 à 15h

    À travers un petit parcours aux abords du Quai des Savoirs, vous observerez différentes œuvres d’art qui ornent la ville depuis plus d’un siècle pour certaines. Des scènes sculptées des anciennes facultés aux œuvres du 1 % artistiques, vous explorerez la richesse artistique des espaces publics en compagnie d’une historienne.
     

    ACTUALITE - COUPS DE COEUR

    Fronton de la Faculté des Sciences, allées Jules Guesde.

     

     CURIEUSES VISITES CURIEUSES

    Avez-vous fait cette expérience d'avoir eu, à l'école, certains professeurs qui mêlaient à leur enseignement des exemples tirés de la vie quotidienne ou de la littérature, qui vous racontaient des anecdotes ou des histoires teintées parfois de fantaisie ou d'humour ? Avec la "Curieuse visite curieuse", nous faisons l'expérience de mêler au contenu scientifique ou historique d'une visite guidée, une part d'imaginaire, de fantaisie, d'humour ou de poésie.

    Plusieurs campus universitaires vous ouvrent leurs portes pour y découvrir leur patrimoine et bien d'autres choses ...

    Balades proposées par l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et réalisée par Sonia Moussay, historienne médiatrice et Fabrice Guérin, comédien et metteur en scène.

    ACTUALITE - COUPS DE COEUR

    Une présentation en vidéo : ici

     

    RDV le 25 Mai 2017 à 10 et 14 h

    Curieuse visite "Le berger du Larzac" - Unité expérimentale de La Fage Inra - Le Viala-du-Pas-de-Jaux

    Sara Parisot, directrice du domaine expérimental, l'équipe du site de Lafage, Emilie Izquierdo, médiatrice en sciences, et Fabrice Guérin, comédien, vous attendent pour une Curieuse Visite Curieuse sur le Causse du Larzac. En savoir plus

    Inscription obligatoire    

     

    Retrouver tout l'agenda sur le site de l'Université Fédérale

     

    LE DOMAINE DE CANDIE OUVRE SES PORTES

    Une ferme dans la ville possédant un patrimoine de 700 ans, c'est exceptionnel et vous pourrez y venir à l'occasion de la Journée Portes Ouvertes. En 2017, c'est le Dimanche 4 Juin !

    ACTUALITE - COUPS DE COEUR


  • Historienne, passionnée de patrimoine et de création actuelle, je vous propose un certain regard sur la ville : apprendre à voir, à regarder sa maison, les façades longées quotidiennement mais jamais vues, la ferme, l'usine de nos aïeux.

    A Toulouse, comme dans toute la région Midi-Pyrénées, un patrimoine spécifique s'est constitué au fil des siècles. Pas toujours rose, pas toujours visible par chacun de nous, il est notre héritage et nous permet de construire notre identité.

    L'historien mène l'enquête pour comprendre le passé. J'ai créé ce blog pour vous faire partager des parcelles de mes découvertes et vous donner envie de visiter votre immeuble, votre quartier, votre ville. Ces lieux offrent des surprises au regard.

    Je ne vous raconterais pas l'histoire du Capitole ou de la basilique Saint-Sernin, vous connaissez certainement, mais plutôt des pages d'histoire méconnues telles que les facultés, quelques statues cachées dans des parcs, une ZAC qui sera le patrimoine de demain ...


  •  

    ARCHITECTUREHOTEL DE VOYAGEURS - 48 rue de Périole

    Construit par Michel Munvez (1907-1967) en 1935, ce café est tout à fait typique du début du XXe siècle. Cet architecte, d'origine polonaise, a construit plusieurs immeubles à Toulouse à l'accent moderniste et quelquefois Art déco, tels que l'immeuble Benjamin, à l'angle des rues du Rempart-Villeneuve et Caussette, près de la place Wilson, ou encore la maison du docteur Girard au 128 avenue Crampel.

    ARCHITECTURE

    ARCHITECTURELA MANUFACTURE DES TABACS

    Fondée en 1674, la Manufacture des Tabacs a été regroupée en un seul établissement suite à la création du monopole d'Etat en 1811. Reconstruite de 1888 à 1893, elle est installée sur les allées de Brienne. Cette grande entreprise employait 1910 personnes en 1877.

     Protégé par inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1990, ce bâtiment abrite aujourd'hui l'Université des Sciences Sociales.

    ARCHITECTURE

    ARCHITECTUREEGLISE DE SAINT-MARTIN-DU-TOUCH

    Edifiée de 1847 à 1850 par Jacques Esquié, architecte du diocèse de Toulouse, cette église est l'une des première de style néo-roman dans le midi-toulousain.

     

     

    ARCHITECTURE

    ARCHITECTURELA BIBLIOTHEQUE GARRIGOU

    Elle a été aménagée dans la toute nouvelle faculté de droit à la fin du XIXe siècle.

    On peut la voir dans la rue Lautmann.

    ARCHITECTURE

    ARCHITECTUREANCIEN MOULIN A PAPIER

    Visible depuis le cheminement piéton-cycle derrière la rue des Amidonniers, cet ancien moulin à papier abrite aujourd'hui l'église Saint-Paul. Il utilisait l'eau de l'ancien canalet, creusé au XIXe siècle pour développer l'industrie. Asséché depuis 1991, c'est aujourd'hui un sentier très agréable  au coeur de la ville.


  • Sonia MOUSSAY

    FORMATION :

    DEA Histoire et civilisations

    Licence et maîtrise professionnelles Histoire et Patrimoine

    DEUG Histoire des Arts et Archéologie

    EXPERIENCE PROFESSIONNELLE :

    2007 - 2012 : Assistante de direction et médiatrice - Association La Gargouille

    randonnées urbaines dans les quartiers de Toulouse

    Voir mon C.V. : QUI SUIS-JE ?


  • ARCHITECTUREL'architecture des facultés à Toulouse de la Révolution à la fin du XIXe siècle :

    de la création des facultés à la construction de bâtiments

    Synthèse d'un mémoire réalisé par Sonia Moussay en 2004.

     

    L'Université de Toulouse, deuxième par sa fondation (1229), après Paris, est aujourd'hui le deuxième grand centre universitaire français. Créée au Moyen Age, l'universitas est une corporation de maîtres et d'élèves, comprenant les facultés et les collèges universitaires de la ville où elles sont implantées. Placée sous la responsabilité papale, cette institution à but spirituel, dispose de l'autonomie administrative, pédagogique et financière. La notion d'édifice d'enseignement supérieur apparaît au XVIe siècle. Cependant le "logement universitaire" existe déjà sous la forme des collèges universitaires.

    Télécharger le texte en entier ARCHITECTURE

     

    Historique du domaine de Candie

    Réalisé par Sonia Moussay en 2014 pour la Ville de Toulouse.

    Propriété de la Ville de Toulouse depuis 1976, le site de Candie est l'un des plus anciens domaines agricoles conservés  aujourd'hui à Toulouse. Ce patrimoine riche et varié est un témoin important de l'histoire de Toulouse et de l'histoire de l'agriculture en France.

     

    Au centre d'une grande seigneurie, une église et une résidence noble constituent l'embryon de ce qui deviendra une exploitation agricole aux nombreuses dépendances.

     

    Dans un état de préservation rare, le site nous révèle encore de fréquentes traces de ces évolutions : l'aménagement d'un certain confort, la construction de nouveaux bâtiments …

     


  • INSTITUTIONSPRES de Toulouse : Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur

    Cette institution, réunissant 14 établissements d'enseignement supérieur, a été créée pour promouvoir ce pôle au niveau national et international. La sauvegarde et la diffusion du patrimoine scientifique et technique font partie de leurs missions.

    Sur ce site, vous trouverez un moteur de recherche sur les instruments inventoriés,  des parcours de chercheurs ainsi qu'un catalogue des oeuvres au titre du 1 % artistique.


  • ASSOCIATIONSLa GARGOUILLE

    est une association loi 1901 qui a pour objectif de valoriser l'histoire, le patrimoine et la mémoire des quartiers excentrés de Toulouse. Des randonnées, des livrets et des évènements exceptionnels vous y invitent.

    Sur le site, vous trouverez un moteur de recherche géographique très bien conçu.


  • Les sculptures du jardin Michelet

    Dans le parc situé derrière l'Espace Bonnefoy se trouve 3 grandes sculptures. Il s'agit d'un groupe de 4 sculptures monumentales réalisé au début du XXe siècle pour orner la place du Capitole. La 4e est visible dans la rue Boulbonne. C'est une œuvre de Jacques Labatut, intitulée « La Garonne offrant l'électricité à la ville de Toulouse ».

    Ces œuvres ne sont pas faciles à comprendre au premier abord. Une petite explication s'impose face à ces allégories de toute beauté.

    L’Agriculture de Théophile Barreau

    SCULPTURE

    La femme tenant le gouvernail d'une barque est identifiable par des éléments présents à ses pieds : la couronne comtale et le blason de la ville. Elle représente la ville de Toulouse. L'autre femme porte dans ses bras une volumineuse gerbe de blé, symbole de la prospérité agricole de la ville. A ses pieds, on peut voir les attributs des arts (sculpture, peinture, musique) et de l’industrie.

     L'eau de Jean Carlus

    SCULPTURECette allégorie représente une femme accompagnée de deux enfants. Derrière elle, une grande coquille déverse une cascade dans laquelle joue un enfant tandis qu’à l’opposé, une fillette va chercher de l’eau, une cruche à la main. La femme plonge la main droite dans l’eau de la cascade tandis que la main gauche est posée sur une tête de bélier enrubannée et fleurie qui émerge d'un rocher. Il s'agit du dieu Amon qui avait le pouvoir de faire jaillir une source en frappant le sol de son pied. Une figure de Triton enfant, autre dieu marin bienveillant mi-homme mi-poisson qui avait le pouvoir d’apaiser les tempêtes, émerge d’une cascade tombant de la conque qu’il soutient.

     

    L'école vétérinaire de Léo Laporte-Blairsy  
     

    SCULPTURE Là encore, c'est une femme qui est représentée avec deux enfants derrière elle. Ils soignent un chien, personnifiant l'école vétérinaire, présent à cette époque dans le quartier au niveau de la médiathèque. On reconnaît d'autres activités du quartier : l’industrie (roue d’engrenage), le maraîchage avec ses légumes (citrouille, chou, artichaut, céleri, salade...) et les activités scientifiques avec l’Observatoire de Jolimont (compas, dessin géométrique, sphère armillaire). 

     

    Ces 4 sculptures représenteraient 4 faubourgs de la ville mais ceci est une hypothèse à vérifier :

     Saint-Cyprien : La Garonne offrant l'électricité à la ville de Toulouse

     Saint-Michel : L'eau 

     Guilhémery -Côte-Pavée : L’Agriculture

     Matabiau – Arnaud-Bernard : L'école vétérinaire



    SCULPTURE


  • C'est une Autoentreprise, créée le 9 juillet 2012.

    Son objet est le Patrimoine culturel au sens large : de la naissance de l'architecture à aujourd'hui, en passant par l'archéologie, l'urbanisme, l'art urbain etc.

    Très curieuse, je m'intéresse à beaucoup de sujets et, en tant qu'historienne, je ne peux pas rester cloisonner. L'histoire est transversale, elle implique une ouverture d'esprit. On parle d'histoire sociale, politique, culturelle ...

    J'ai cependant des sujets qui m'interpellent plus comme le patrimoine des universités, sur lequel j'ai déjà travaillé, le patrimoine industriel, et le fonctionnement des machines, les écoquartiers, l'aménagement urbain ...

    En Quête de Patrimoine est une entreprise responsable. Mon travail s'effectue dans le respect de l'homme et de son environnement. C'est une démarche que j'ai depuis de nombreuses années et qui me tient à coeur. La souplesse est aussi une démarche de respect de l'homme que j'applique volontiers à tout projet porteur.

    METHODE DE TRAVAIL

    Ma méthode de travail est liée à l'Inventaire du patrimoine. Le travail de terrain est une approche préliminaire qui permet de comprendre le lieu, de le sonder, de recenser le patrimoine existant.

    La recherche bibliographique et archivistique est basée sur une liste de mots-clefs créée par le travail de terrain puis enrichie au fils des recherches.

    L'analyse critique des documents, les recoupements sont une étape essentielle pour aboutir à une reconstruction crédible.

    LES PRESTATIONS

    La recherche est un axe fort d'En Quête de Patrimoine. Sans connaissance, on ne peut rien : ni comprendre, ni valoriser, ni communiquer !

    La valorisation et la communication autour du patrimoine est un enjeu essentiel pour faire connaître et faire exister ce patrimoine. Pour le protéger, il doit vivre.

    A QUI CELA S'ADRESSE ?

    aux Collectivités territoriales

    aux Institutions culturelles

    aux Associations

    aux Entreprises privées et publiques

    aux Particuliers

    Pour connaître le détail des prestations :  En Quête de Patrimoine


  • A LA LOUPELES FILTRES

    Créés suite au creusement du canal latéral, les filtres empêchent les alluvions de la Garonne de se déposer dans le canal.

     

    DIVERS

    DIVERSLES PONTS-JUMEAUX, un nom inapproprié ?

    Ce nom permet de comprendre l'histoire du bassin de l'Embouchure. A sa construction, il n'y avait donc que deux ponts reliant le Canal du Midi au Canal de Brienne. Deux siècles plus tard, lors du creusement du Canal latéral, un troisième pont est édifié aux Ponts-Jumeaux !